3 exemples de SUBSTITUTIONS à utiliser sur un II V I majeur

par Sep 6, 2020Répertoire/Plans, Théorie/Rythme

Savez-vous comment improviser sur un II V I majeur et utiliser des substitutions ? Aimeriez-vous donner des couleurs harmoniques plus riches à vos II V I ?

 

Dans cet article, je vais vous parler de II V I et je vais vous présenter différents exemples de substitutions que vous allez pouvoir utiliser pour improviser.

Ces substitutions vous permettront d’enrichir votre jeu avec des couleurs harmoniques plus complexes.

Ça vous permettra également d’avoir une autre manière de faire pour improviser et ne pas seulement jouer l’arpège de l’accord sur l’accord.

Avant de découvrir tout ça, vous devrez au minimum savoir ce qu’est un II V I et comment le jouer sur la guitare.

Pour ça, vous pouvez jeter un coup d’œil à cet article: Le II V I en jazz c’est quoi ?

 

Dans ce cours, nous allons voir ensemble 3 principes de substitution qui sont:

 

Je vous conseille de revoir toutes ces notions avant d’aborder ce cours sinon vous risqueriez de ne pas tout comprendre.

Vous maîtrisez déjà ces substitutions ? C’est parfait, on peut passer à la suite 😉

On va pouvoir les mettre en application sur un II V I majeur.

 

1er exemple: utilisation de la substitution diatonique

Dans ce premier exemple de substitution, on va appliquer la substitution diatonique sur le 2ème degré du II V I

Si on est en Do majeur, un II V I nous donne les accords suivants: Dm – G7 – C

Avec la règle de la substitution diatonique, on va pouvoir substituter le 2ème degré par le 4ème.

En improvisation on pourra donc penser F au lieu de Dm.

On pourra donc improviser sur ce II V I en pensant F – G7 – C

Vous pouvez ajouter une septième majeure sur le F et jouer un FM7, ça fonctionne très très bien sur ce genre de cadence.

Dans l’exemple de la vidéo en haut de cet article, j’applique ce concept en utilisant les arpèges des accords.

Vous pouvez télécharger le PDF avec la transcription de l’exemple en bas de cet article.

 

2ème exemple: utilisation du mode altéré

Dans ce 2ème exemple, on va utiliser le mode altéré sur le 5ème degré du II V I

Ce principe va nous permettre de jouer la gamme de Abm mélodique sur le G7.

Cette substitution est un peu plus complexe et si vous n’avez pas l’habitude de l’utiliser, elle peut vous sembler un peu fausse à l’oreille.

Il faudra habituer votre oreille à cette couleur harmonique qui est très utilisée en jazz manouche.

Ça vous permettra de donner un côté un peu OUT à votre jeu.

Sur le II V I en C, on pourra donc improviser en pensant Dm – gamme mineure mélodique de Abm – C

 

3ème exemple: utilisation de la substitution tritonique

Dans ce 3ème exemple, on va utiliser la substitution tritonique sur le 5ème degré du II V I

On pourra donc penser en improvisation un Db7 sur le G7.

Cette substitution nous permet aussi d’avoir une descente chromatique dans l’enchaînement du II V I en pensant Dm – Db7 – C

Les tablatures de ces 3 exemples sont disponibles dans le PDF à télécharger en bas de cet article.

 

Conclusion

Comme vous avez pu le voir dans cet article, quand on improvise, il n’y a jamais une seule manière de faire.

Le plus simple est de jouer l’arpège de l’accord sur l’accord mais pour aller plus loin et enrichir ses improvisations avec des couleurs harmoniques plus riches, on pourra utiliser les substitutions.

Mettez en application les exemples que je vous ai présentés, essayez de chercher vos propres phrases ou d’autres manières d’improviser sur un II V I.

En creusant tous ces concepts, votre jeu sera de mieux en mieux et le fait d’improviser avec un autre arpège que celui de l’accord de la grille vous permettra de découvrir d’autres manières d’improviser pour ne pas tourner en rond.

Vous utiliserez d’autres chemins sur la guitare et ça vous permettra d’éviter de jouer toujours la même chose.

 

Si vous souhaitez en apprendre plus, vous pouvez suivre ces 3 cours gratuits sur la guitare manouche dans lesquels vous trouverez un cours complet sur la technique de main droite manouche, des explications sur les bonnes méthodes de travail pour progresser efficacement et des conseils pour améliorer votre pompe.

Vous avez apprécié ce cours ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux et à envoyez-le à vos amis guitaristes qui pourraient être intéressés. Vous pouvez aussi télécharger la fiche action récapitulative de ce cours juste en dessous !

 

ipsum felis eget ante. porta. odio commodo leo. dolor