Comment IMPROVISER à la guitare quand le tempo est TROP RAPIDE

par Jan 9, 2022Improvisation, Théorie/Rythme

Vous souhaitez improviser sur un morceau, mais le tempo est trop rapide, comment faire ?

 

La guitare jazz manouche est un style de musique avec des morceaux qui se jouent à un tempo assez rapide, très rapide et souvent trop rapide quand on n’a pas une technique suffisante.

Et là c’est souvent compliqué pour improviser. La main droite se crispe, les croches ne passent pas et on se retrouve bloqué à ne pas pouvoir jouer ou à rester avec des noires sans pouvoir jouer plus vite.

 

Comment gérer cette situation ?

 

Ralentir le tempo et jouer moins vite ?

 

Effectivement, c’est une option, mais ce n’est pas toujours facile si on joue avec d’autres musiciens de leur dire de tout ralentir parce qu’on est à la ramasse…

 

Travailler sa technique pour réussir à jouer plus vite ?

C’est une bonne option, mais ça ne peut pas se faire du jour au lendemain donc en attendant, que peut-on faire ?

 

Dans cet article, je vais vous parler de rythme et vous expliquer ce que vous allez pouvoir faire pour vous simplifier un peu les choses sur les morceaux trop rapides.

 

Quelques notions de rythme pour mieux comprendre la suite

 

Pour bien comprendre ce que je vais vous expliquer dans cet article, il faut déjà avoir quelques notions basiques de rythme.

Si on prend un morceau swing, chaque mesure se compose de 4 temps.

C’est l’unité de base pour la mesure.

Cette mesure contenant 4 temps contient 4 noires. Une noire correspond donc à 1 temps.

 

On peut aussi jouer 2 notes par temps. On divise donc la valeur de la noire par 2 ce qui nous donne une croche.

Une croche = 1/2 noire

Une noire = 2 croches

 

Si on divise une noire par 3 et qu’on joue 3 notes par temps, on obtient un triolet.

Si on divise une noire par 4, on parle de double croche.

Deux noires correspondent à une blanche (2 temps)

Et 4 noires correspondent à une ronde (4 temps)

 

Quand on joue du jazz manouche, la guitare rythmique joue tous les temps et le guitariste soliste peut ensuite jouer avec le débit rythmique qu’il souhaite, en noire, en croche, en triolet, en double croche, etc…

 

En général, en guitare manouche il y a beaucoup de croches. C’est un peu le débit rythmique qu’on entend le plus (ta ka ta ka ta ka ta ka…)

 

Le tempo est trop rapide pour jouer des croches ? Comment faire ?

 

Comme je viens de le dire, le débit rythmique le plus courant est constitué de croches.

Si on joue 2 fois moins vite et donc 2 fois moins de notes, on peut jouer avec des noires.

 

Mais si on improvise sur un morceau qu’avec des noires, ça devient beaucoup plus lent et ça ne sonnera peut-être pas comme on le souhaite.

 

Si vous arrivez très bien à improviser sur un morceau avec des croches et que vous êtes à l’aise techniquement c’est très bien.

Mais si vous bloquez et que ça va vraiment trop vite pour vous dès que vous essayez de faire des croches et bien j’ai une solution pour vous 😉

 

Pourquoi ne pas utiliser un débit rythmique intermédiaire !

Qui serait entre la noire et la croche.

 

C’est là que rentre en jeu le triolet de noire !

 

Le triolet de noire correspond à 3 notes sur 2 temps.

Sur une mesure de 4 temps, si on joue en triolet de noire, on obtient donc 6 notes par mesure.

 

Une mesure de 4 temps où on joue des noires équivaut à 4 notes par mesure.

Et si on joue des croches, ça équivaut à 8 notes par mesure.

 

Le triolet de noire est donc un débit rythmique intermédiaire entre la noire et la croche.

 

Et dans notre cas, vu qu’on est limité techniquement pour jouer en croche, c’est exactement ce qu’il nous faut !

 

Comment bien comprendre le placement rythmique du triolet de noire

 

Pour appréhender au mieux le triolet de noire, je vous conseille d’utiliser un métronome et de vous entrainer à la voix pour commencer.

Mettez le métronome autour de 100bpm.

Vous pouvez dire à la voix « TA TA TA TA … » en même temps que le bip pour avoir des noires.

 

Entrainez-vous à chanter des noires puis des croches (TA KA TA KA TA KA…).

Puis quand vous serez à l’aise des triolets de noire (3 notes sur 2 temps).

 

C’est un exercice qui n’est pas évident, mais nécessaire pour bien comprendre comment placer le triolet de noire en rythme.

Si vous avez du mal à le chanter avec le métronome, vous aurez encore plus de mal à le jouer ensuite à la guitare.

 

Une astuce pour mieux comprendre comment décomposer ce triolet de noire c’est de penser au même tempo, mais divisé par 2.

Il faut le diviser par 2 uniquement dans la tête, le bip du métronome reste placé pareil.

 

Ça vous donne donc 1 note tous les 2 bips puis ensuite chantez des triolets.

Avec cette décomposition, c’est souvent plus simple pour bien placer le triolet de noire en rythme.

 

Quand vous êtes à peu près à l’aise avec le métronome et ces différents exercices, prenez votre guitare et essayez de jouer avec ces différents rythmes (noire, croche, triolet de noire).

Gardez toujours le métronome pour être sûr de bien être en place rythmiquement.

 

Vous arrivez à bien placer le triolet de noire ?

C’est parfait, vous pouvez maintenant tester ça la prochaine fois que vous souhaiterez improviser sur un morceau qui va un peu trop vite pour vous 😉

 

Vous pouvez télécharger la fiche PDF récapitulative en bas de cet article.

 

Conclusion

La prochaine fois que vous essayerez de jouer un morceau rapide et que vous aurez du mal techniquement pour passer des croches, essayez le triolet de noire !

Ça devrait vous simplifier la tâche et vous permettre d’improviser plus facilement.

 

Sur les morceaux plus lents, c’est aussi une bonne chose d’utiliser le triolet de noire pour varier le rythme de ce que vous jouez et ajouter plus de richesse rythmique à vos improvisations.

Travaillez tout de même votre technique de main droite pour progresser en vitesse de jeu.

 

Si vous souhaitez en apprendre plus, vous pouvez suivre ces 3 cours gratuits sur la guitare manouche dans lesquels vous trouverez un cours complet sur la technique de main droite manouche, des explications sur les bonnes méthodes de travail pour progresser efficacement et des conseils pour améliorer votre pompe.

Vous avez apprécié ce cours ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux et à envoyez-le à vos amis guitaristes qui pourraient être intéressés. Vous pouvez aussi télécharger la fiche action récapitulative de ce cours juste en dessous !